dimanche 30 décembre 2012

Pour faire rire les enfants, il détesta Noël...

A l'occasion de la fête de Noël de notre joli village sur la colline, j'ai écrit deux contes destinés à être joués en public... ce que nous fîmes. Après avoir essayé de le refiler à un tiers, le rôle principal m'est revenu : le Père Pas-Noël, sorte de gnome disgracieux tentant désespérément d'évincer le Père Noël pour apporter de l'amertume dans les cœurs et du vide dans les emballages cadeaux.
Il faut dire que j'avais écrit ces contes en les jouant tout seul lors d'un voyage en train. Bien que j'en prononçasse les tirades à voix basse, mes camarades de wagon eurent passablement l'air inquiets par la présence de ce rabat-joie dans leur voiture...

Voici photos à l'appui le premier des deux contes en exclusivité mondiale, après sa "création" en public le 16 décembre dernier.

CONTE 1
LE PÈRE PAS-NOËL

Rouge : Narrateur (voix claire et expressive)
Noir : Le Père pas-Noël (jeu exagéré, voix de méchant sorcier, démarche de gnome)
Bleu : Les parents
Ocre : Enfant 1
Magenta : Les autres enfants (au moins deux)

en vert : indication scéniques

------

Connaissez-vous le Père Pas-Noël ?
C'est un monsieur tout bizarre, tout biscornu... et surtout, qui n'aime pas Noël, mais alors pas du tout !

« Je suis tout bizarre, je suis tout biscornu et surtout je n'aime pas Noël ! Et en plus, je suis TRÈS méchant ! »

Ah ! J'ai oublié de vous dire une chose : il dit qu'il est très méchant, mais c'est surtout ce qu'il veut qu'on croie... Au fond, je pense qu'il est plutôt gentil... Mais bon, à cause du Père Pas-Noël, ce n'est jamais Noël dans son village. Tous les enfants du pays se plaignent :

« Pourquoi y a pas Noël ? Pourquoi à Noël, c'est toujours pas-Noël ? »

Mais les parents ne répondent pas, alors les enfants insistent :

« Pourquoi c'est pas-Noël ? C'est à cause du Père Pas-Noël ?
- Malheureux ! Vous allez le faire venir ! »
« Mais oui mais oui ! Faites-moi venir ! On m'a appelé, non ? C'est pourquoi ? Encore une famille qui veut fêter Noël, hein ? Chaque année c'est pareil, ils veulent tous fêter Noël ! Mais moi, le tout bizarre, tout biscornu et surtout TRÈS méchant Père Pas-Noël, je les en empêcherai ! [il shoote dans un tas de paquets, et pousse un petit sapin de Noël pour le faire tomber]
- Au secours, c'est le Père Pas-Noël, [les parents se sauvent et laissent les enfants tout seul avec le vilain monsieur].
- Ha ha ! Je vais aller dans toutes les maisons pour ne pas mettre de cadeaux... et peut-être même pour prendre ceux que je trouverais sur place pour les revendre plus tard sur Internet... C'est que ça coûte cher en légumes, surtout en navets et en pommes de terre, des rennes maléfiques ! »
[le PPN se frotte les mains en ricanant]
« Et pour les enfants les plus gentils, pour leur apprendre à être gentils, je pense pouvoir laisser des saladiers de crapauds séchés, de limaces confites, d'araignées au poivre et de...
- Père Pas-Noël, pourquoi tu fais peur à nos parents ?
- Moi j'ai pas peur !
- Moi non plus j'ai pas peur ! »
[les enfants poussent le PPN, qui se fâche]
« Vous l'aurez voulu, canailles, voilà pour vos cadeaux ! [il reshoote dans les paquets vides] Voilà pour vos décorations ! [il arrache une petite guirlande et marche dessus en grommelant des mots incompréhensibles] Et tiens, puisque vous êtes des enfants très vilains, je pense que je vais vous prendre à mon service pour tirer mon traîneau. [on le voit ramener un vieux carton avec marqué TRAÎNEAU en gros et en majuscules sur le côté] Mes rennes maléfiques sont en grève -soi disant qu'ils ne mangent pas assez de navets...- et j'ai besoin de les remplacer ! Je déteste marcher ! Je déteste Noël ! [il re re shoote dans un paquet vide] J'ai horreur de ça, marcher ! Ca fait mal aux pieds ! Non seulement c'est Noël, mais en plus j'ai mal aux pieds, c'est pas juste !
- D'abord, nous on veut pas remplacer les rennes et puis on n'a pas peur !
- Moi non plus ! »
[les enfants bousculent à nouveau le PPN]
« Aïe ! Ouille ! Mais c'est qu'ils me pinceraient ! Garnements, sacripants ! Gredins ! Andouilles ! Au secours !! »
[Il s'enfuit en hurlant des malédictions rigolotes comme « je transformerai votre chocolat en vers de terre ! »]
« P'pa, M'man ! Revenez ! Il est parti ! On a gagné !
- Il a tout cassé les cadeaux !
- [les parents se montrent, inquiets] Vous êtes sûrs qu'il est parti, hein ?
- Mais oui, faut pas avoir peur ! »
[Derrière, on voit passer le PPN sur son vieux carton, avançant péniblement en grimaçant et en ricanant]
« Je pars, mais je reviendrai ! HIHIHIHIHI ! Et je shooterai dans tous les cadeaux ! »
[Les enfants s'approchent de lui, il se sauve en couinant]
« [face au public] Cette fois, je pense qu'on en est débarrassés au moins pour une année ! »

Et Noël put enfin reprendre son cours normal... même s'il a fallu trois jours pour retrouver le vrai Père Noël qui était prisonnier, ligoté dans une cave sur un tas de navets ! A l'année prochaine. Et rappelez-vous, si le Père pas-Noël essaye de shooter dans vos cadeaux, mettez-le dehors !

 Le secret de la réussite : croire à ce qu'on fait, croire qu'on est celui qu'on interprète ! Mouahahaha !

 Le secret de la réussite : du bon matériel, ici un traîneau fait maison à la proue explicite

 Le secret de la réussite : rire avant de jouer, pas pendant...

 L'ultime secret de la réussite : un costume bien pensé, chaussures usées et dépareillées, vieilles chaussettes de rugby, vieux jean troué, maillot de football jaune pétant, couverture de déménagement, gants de jardinage usés, cravate en sac de pommes de terre, vieux gilet, barbe de quatre jours et bonnet de pirate cousu main par madame !

jeudi 13 décembre 2012

De l'Art pour Noël, ne pas faire les magasins 2 : Les Petits Prix de V.

A la suite de la première liste des Petits Prix de Véronique, voici les petits livres. La plupart sont des compositions à quatre mains (dont les miennes), d'autres sont exclusivement des créations de madame.
Certaines des séries concernées sont presque épuisées. Précipitez-vous ou rongez-vous de remords !

La liste des petits livres concernés est visible sous ce lien. Allez-y voir, c'est une excellente idée de cadeaux originaux, beaux et pleins d'émotions. Vous encouragerez la création... C'est un risque à prendre : plus vous en achetez, plus il en sera écrit ;-))

Quelques exemples ci-dessous, le reste est derrière le lien ci-dessus :




Livres n° 8 - 6 - 7 - 5
------ Collection Oh, le petit livre ! août-septembre 2007
AUTO-ÉDITION LIMITÉE à 40 exemplaires numérotés et signés par les auteurs.
Entièrement réalisés par véronique laFont à partir de ses sculptures textiles, pièces uniques dites Créatures Consolantes. Impression jet d'encre Epson sur papier d'art non acide, 160 g/m2, colle de reliure non acide, fil-à-coudre. Vendus avec un étui de présentation protégé par une pochette cellophane translucide. Ces livres peuvent aussi être présentés encadrés avec leur étui respectif, de préférence avec une vitre anti-UV (cadre 50x40cm).
 
 
 
Livre n° 9 : La Consolation
------ Collection Oh, le petit livre ! octobre-novembre 2007
AUTO-ÉDITION LIMITÉE à 40 exemplaires numérotés et signés par les auteurs.
Impression jet d'encre Epson sur papier d'art non acide, 160 g/m2, colle de reliure non acide, fil-à-coudre.
6 Textes : sonnets en alexandrins de sébastien Haton, Créatures Consolantes : v. laFont
Fermé 16.2 x 17 cm, ouvert 16.2 x 50 cm
étui : enveloppe papier 17 x 17 cm - Réf : L9-CO  42 euros  29 euros
Frais de port offerts

lundi 3 décembre 2012

De l'Art pour Noël, ne pas faire les magasins 1 : Les Petits Prix de V.

A l'occasion de l'arrivée de Noël, voici l'entamement d'une série d'idées de cadeaux entièrement réalisés en France par des artistes et artisans confirmés, talentueux et intègres ;-)
L'autre blogue, l'envers du verbe, sera consacré à nos amis créateurs. Celui-ci parlera plus précisément de nous.

Cette année, mon aimée Véronique Lafont propose des petits prix sur un certain nombre d'oeuvres. Elles n'ont pas été sélectionnées en fonction de leur qualité moindre...
Les nominés de l'année sont :

1-Un certain nombre de peintures petit format sur bois (cliquer sur ce lien pour voir la sélection)
En vedette, une peinture de la série ZÉRO FIGURE :


 N° 525 - Série ZÉRO FIGURE - 2012 - 18 x 14 cm
60 euros jusqu'au 10 janvier 2013 (prix initial 120 euros)
2006-2010
Techniques mixtes acryliques rehaussées à l'huile
sur papier marouflé sur bois lasuré

2-Une sélection de Créatures Consolantes et de Figures Drolatiques (cliquer sur ce lien pour voir la sélection)
En vedette, Pandrouf et Fika :

N° 480.Pandrouf - N° 469.Fika - 2008

vendredi 23 novembre 2012

Demain le ciel sera orange, épreuves d'artiste : plus que deux

Deux des quatre "épreuves d'artiste réalisées par Véronique Lafont du roman de Sébastien Haton Demain le ciel sera orange (publié chez AO éditions)" ont été réservées.

Il n'en reste par conséquent plus que deux. Si vous hésitiez, n'hésitez plus.
Les deux exemplaires vendus ont été choisis en fonction des peintures originales de Véronique, qui sont toutes différentes. Vous pouvez découvrir ces quatre peintures sur son blogue sous ce lien.

Les deux encore disponibles sont la 953 et la 954 (ci-dessous). Référez-vous au message précédent du Verbe au Vert pour une vue d'ensemble de l'œuvre picturo-littéraire.


 Livre 3/4 - Peinture n° 953 - v.LaFont

 
Livre 4/4 - Peinture n° 954 - v.LaFont

Suggestion du jour : contactez plusieurs de vos proches et proposez-leur de vous faire un cadeau commun, une épreuve d'artiste de Demain le ciel sera orange !

jeudi 8 novembre 2012

"Demain le ciel sera orange" transformé en oeuvre d'art comme par magie

Ainsi que je l'annonçais dans le message précédent du verbe au vert, quatre exemplaires d'artiste numérotés et signés de mon premier roman seront terminés dans un futur très proche par ma compagne Véronique Lafont, qui a cumulé ses talents et compétences de peintre, relieuse, conceptrice et teinturière pour réaliser l'objet que je vais vous décrire.
L'un au moins des quatre exemplaires étant achevé, je vous présente ici sa description ainsi qu'un grand nombre de photographies prouvant le caractère exceptionnel de ce livre. J'en suis très heureux dans la double mesure que nous collaborons fréquemment sur ses œuvres et que notre collaboration consiste généralement en la commande de mes textes par Véronique. C'est un peu l'inverse cette fois-ci.

Les quatre "épreuves d'artiste réalisées par Véronique Lafont du roman de Sébastien Haton Demain le ciel sera orange (publié chez AO éditions)" sont proposés au prix unitaire de cent euros. Vous pouvez les réserver dès maintenant ou les faire réserver par qui vous offrira l'objet pour Noël ou toute autre occasion.
Ces épreuves comportent les éléments suivants, qui en font toute la valeur artistique :
379 pages, comprenant
- 1 Couverture molletonnée en lin ancien patiné
- 1 Reliure japonaise fait main
- 1 Peinture originale de véronique LaFont 
- le 1er roman-conte futuriste édité de Sébastien Haton (355 pages)
EDITIONS AO, André Odemard, collection Anticipation
4ème trimestre 2011
- 1 Extrait inédit du Tome 2, en exclusivité (9 pages)
- 1 Etui fait main en tissu vintage d'ameublement, ruban de satin


Quelques photographies parlantes et commentées pour vous permettre de comprendre l'ampleur du phénomène :


 L'objet bien au chaud dans son étui en tissu vintage d'ameublement,
ruban de satin, 27 x 23 cm
 "Montre-toi, ô couverture en lin ancien teint naturellement,
ouate et tulle, cire d'abeille et térébenthine !"
 Vu de derrière, la reliure japonaise faite main,
mais pas par celle qui le tient :-)
La "chose" debout.




 Après la reliure, l'étui et la couverture, la grosse surprise de la chèfe :
une peinture originale de véronique laFont !
 Malgré sa sophistication,
l'objet reste un livre tout à fait maniable !
 Au début comme à la fin,
le roman est entouré de calque orange Schoellershammer 100g
 La deuxième exclusivité artistique majeure :
un extrait de plusieurs pages, inédit et non relu, du tome II à paraître.
 Les papiers des pages ajoutées sont
Clairefontaine blanc et beige grisé 160g
ou 80g et Lana ivoire 160g non acide
 Bien entendu, les artistes ont signé !

vendredi 26 octobre 2012

Demain, demain le ciel sera orange sera encore plus orange

Mon cher "roman chez AO" va bientôt avoir un an. Un an, déjà. Grâce à nos bouches et à vos oreilles, il s'est plutôt bien vendu.


 Hasard des coïncidences : son premier anniversaire va  coïncider avec la sortie de quatre exemplaires d'artiste numérotés et signés, réalisés par ma compagne Véronique dont peu d'entre vous ignorent encore le talent. Ces exemplaires sont des tirages de tête que l'imprimeur n'avait pas reliés et que l'éditeur a récupérés sans savoir, à l'époque, ce qu'il en ferait.

Ces quatre ouvrages seront des œuvres d'art à part entière. Ils contiendront certes le texte complet de "Demain le ciel sera orange", mais également deux grosses surprises susceptibles de combler les amateurs les plus exigeants.
Ils seront probablement proposés à un prix restant à définir tellement la façon demande de temps et de talent. Une description et des photographies seront mises en ligne sur ce blogue dès que possible.

Soyez heureux,
s.

jeudi 6 septembre 2012

Une exposition à voir, un animal à protéger

Be:e parle de l'abeille. Api be:e api, soyez heureux et sauvez les abeilles, c'est lié. L'exposition commence samedi soir et devrait durer presque un an. C'est à Noyers-sur-Serein, beau village médiéval, dans la galerie de la Porte Peinte. Nous sommes heureux et honorés d'en être.

 Des écrits, des écrits, des écrits... Et des lectures aussi, sous forme de surprise samedi lors du vernissage.

 Une des peintures de véronique,
variations autour de ruches naturelles.

L'incroyable "reine des abeilles"
devant le rucher de toiles,
deux éléments du projet de Véronique qui seront exposés durant Be:e.
Un de mes textes fera partie de l'ensemble,
les autres sous forme de livres seront visibles à part.

 Vue de la belle "ventileuse",
créature consolante hors catégorie,
premier insecte de la collection.

Nous voulions absolument en être, il faut le reconnaître. J'ai essayé de résumer ma démarche et ma méthode ci-dessous en moins de 500 mots ;-)
"Mon très fort désir de proposer des textes pour l'exposition Be:e fut le fruit de deux grandes passions, héritées de l'enfance :
En premier lieu la faune et la flore comme un tout homogène et indissociable. Mes nombreuses fins de semaine passées dans la ferme familiale vosgienne m'ont appris que les animaux et les végétaux ne s'opposent ni se juxtaposent, mais se fondent dans le même ensemble, le milieu, le biote à mes yeux révélés, mes yeux d'enfant émerveillé et reconnaissant.
Ma deuxième passion est toute entière dans le projet : le lexique, le vocabulaire, la façon dont le sens de chaque mot interagit avec chaque sens de chaque autre mot... l'idée que les mots fusionnent eux aussi pour former leur propre écosystème, dans lequel la polysémie tient lieu de dimorphisme.

Avec les années, l'abeille est progressivement devenue mon ”animal préféré”, comme je le disais à l'époque où il existait des animaux que je n'aimais pas. Grâce en particulier à mes parents, apiculteurs amateurs, j'ai appris à reconnaître l'incroyable dépendance qui est à la nôtre envers cet insecte hyménoptère tout entier acquis à notre cause commune : la préservation du vivant par la reproduction naturelle. Les menaces qui pèsent sur elle, les pesticides non sélectifs et les perspectives d'une effrayante agriculture sans pollinisation sont en train de modifier le regard que nous portons sur l'abeille. Je sais désormais qu'il faut urgemment la défendre et à travers elle nous défendre nous-même contre la dureté supposée du monde à venir.

Mon intention initiale fut d'élaborer des textes utilisant tous les termes du champ lexical de l'abeille mais sans jamais parler explicitement du monde apicole. Autrement dit, proposer des écrits purement métaphoriques dont certains susciteraient des interprétations évidentes mais tacites, et d'autres aucune interprétation sinon celle induite par un imaginaire débridé en pleine activité. Pour construire le champ lexical de l'abeille, j'ai fait une recherche dans mon énorme collection de dictionnaires informatisés et en ai extrait tous les termes dont au moins une des définitions contenait le mot « abeille ». J'en trouvai 121, lesquels figurent en totalité dans chacun des textes que je propose.
Partant sans idée préconçue au sujet des thèmes de mes histoires à venir, je décidai de déterminer l'ordre des mots par tirage au sort, un tirage pour un texte, en découpant 121 petits papiers, chacun portant un vocable, et en les mélangeant dans un chapeau. L'idée d'écrire avec un ordre contraint fait moins que m'embarrasser : cela m'aide. En général, mon imagination s'emballe à la simple vue de la liste de vocables aléatoirement constituée. Les premiers mots donnent souvent le ton et le thème, et le reste suit de façon plus ou moins fluide et rapide, mais toujours en accord avec les choix précédents. Dans cette optique, la forme et le sens du texte que vous avez sous les yeux sont autant le fruit du hasard que des décisions prises par l'auteur dès le démarrage de l'écriture."

Et un extrait, quand même :
 
« Cette nosémose devient insupportable, lui dit-il en regardant derrière lui.
- Fermez votre opercule et faites-moi confiance. Je suis une apis de niveau cinq. Quand mes ailes sont en feu, les faux bourdons brûlent pas le simple souffle de mon passage. »
A ces mots pleins d'espoir, la loque qui le gênait cesse de le démanger.
« Vous êtes une vraie fleur, pas une de ces larves qui...
- Je vous arrête tout de suite, l'avette. Tant que les varroas vous colleront au train et que les taons vous bourdonneront après, n'essayez pas de flirter. Essayez de vous souvenir que je suis une apivore avant qu'on arrive au rucher. »
Il passe sa brosse d'antennes dans les cheveux en essayant d'oublier l'essaim qui est à ses trousses autant que la butineuse qui le conduit, une pince tibio-tarsienne sur le volant et l'autre par la fenêtre. S'il avait su que cette affaire serait aussi peu du gâteau, il n'aurait jamais quitté sa vie d'hyménoptère pur citadin, vivant dans une colonie urbaine au milieu d'avenantes syrphes tartinées de cold-cream, de ventileuses du dimanche ou de cirières distribuant leurs légumes dans des corbeilles à pollen chaque jour de marché. La mouchette qui l'accompagne a une allure de mangeur-d'abeilles, apiphage aux dents aiguisées, sans doute issue d'un couvain de piqueuses élevées à la gelée royale. Elle aura développé un apisin mortel qu'aucun autre élevage ne pourrait égaler...
Il cesse de penser, voyant qu'un frelon asiatique tente de dépasser la préreine en lâchant sur eux une salve d'enfumoir depuis sa jaguar.
« Je fais de l'ozocérite ! râle-t-il en toussant pitoyablement dans le bourdonnement des apidés patibulaires qui se rapprochent.
- Taisez-vous et laissez la mouche faire son miel ! » lui lance-t-elle sévèrement.
Tout en conduisant, la nymphe guerrière brandit un pistolet à pollen en direction de leurs poursuivants. Son air mellifère provoque un étouffage de son passager qui suffoque, en proie à une violente et subite acariose.
« Comme sentinelle, vous ne valez guère mieux qu'un éristale qui voudrait se faire passer pour un xylocope ! » lui lance-t-elle méchamment tandis que le véhicule ennemi se rapproche de la planche de vol.
Elle gare ses antennes au moment où une philanthe lance son gorgeret vers la nourrice.
« Cette caste de guêpiers est des plus coriaces, mais ils vont apprendre ce qu'est une vraie charpentière... Vous savez vous servir d'un nida ?
- C'est que... à part en apiculture et en abeillage, j'étais assez mauvais en sports de jet à l'école... »

Une exposition à voir absolument. Vous avez dix mois...

jeudi 16 août 2012

Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de l'Yonne, du 17 au 19 août chez nous

Cette fin de semaine se tiennent les POAAY. L'atelier de Véronique sera ouvert et exposera notamment de nombreuses peintures de tous formats ; vous y trouverez également mes livres ainsi que bien sûr les livres-objets qu'elle conçoit à partir des textes qu'elle me commande.
Sans oublier les célèbres Créatures Consolantes et leurs jeunes cousines les Figures Drolatiques !

Des liens à suivre pour en savoir plus, ou plutôt pour tout savoir :
http://veroniquelafont-latelierauvert.blogspot.fr/2012/08/poaay-2012.html
http://lenversduverbe.blogspot.fr/2012/08/portes-ouvertes-des-ateliers-dartistes.html

L'affiche de la manifestation, sympa et rigolote :

mercredi 1 août 2012

Fin de recensement des récits, classement par genres et liens

ROMANS RÉALISTES

PROMENADES LITTÉRAIRES, ROMANCES

SF, FANTASTIQUE, FANTASY, ANTICIPATION

POLARS, INTRIGUES POLITIQUES, POLICIERS À TENDANCE COMIQUE

NOUVELLES À TENDANCE AUTO-FICTION

RÉCITS LITTÉRAIRES, EXERCICES DE STYLE

RECUEIL POÉTIQUE, HISTOIRES FÉÉRIQUES

DICTIONNAIRES ET LEXIQUES DIDACTICO-COMIQUES OU PAS COMIQUES

OEUVRES D'ART-LIVRES PRÉCIEUX

TRAITÉS OU RECUEILS FANTAISISTES À COMPOSANTE DIDACTIQUE


*présent également sous "romans réalistes"

mardi 31 juillet 2012

Mais dites-moi donc...

Voilà, mes chers lectrices et lecteurs d’habitude et de passage, j'ai enfin terminé la mise à niveau de mes récits achevés ou en cours. Moi-même je ne savais plus combien il y en avait...
Je vous ai épargné les projets très peu avancés ou presque abandonnés. Je ne vous ai pas non plus dévoilé un ou deux roman(s) en préparation qui ne seront mis en chantier que si j'ai le feu vert de tiers éventuellement concernés. Cela reste à suivre.
En attendant, nous avons donc 18 romans et 14 non-romans dans la boîte à shaton.

Bonne nuit...

Traité d'écologisme joyeux, non-roman 14

Mon second blogue, l'envers du verbe avait pour vocation première d'être l'écrin de "l'écologisme joyeux", dont la mission est d'avoir et de donner envie de sauver l'humanité et la planète dans le plaisir et le contentement de vivre.
Cette manière de penser et de prescrire va à l'encontre d'une image négative de l'écologisme, parfois entretenue par les écologistes eux-mêmes, idée selon laquelle il faut se priver pour ne pas abîmer. Se priver ET souffrir. Manger sainement ET faire la gueule. Moins consommer ET s'aigrir. Or, l'écologisme ne triomphera sans douleur que s'il arrive à faire la preuve qu'il peut se parer de joie et de bonne humeur.
Dans l'optique d'une démonstration complète, j'envisageai l'écriture d'un ouvrage amusant et partisan intitulé : "Pour un écologisme de la joie : 100 idées reçues et 100 solutions pour préserver l'environnement parce que cela nous rend heureux". L'envers du verbe est en quelque sorte la vitrine de cet ouvrage.

PAGES QUI EN PARLENT
17 octobre 2011 : présentation générale
18 octobre 2011 : idée reçue 1
04 novembre 2011 : solution 37
17 novembre 2011 : idée reçue 2
01 décembre 2011 : solution 92
12 décembre 2011 : solution 8
20 décembre 2011 : idée reçue 44
23 décembre 2011 : idée reçue 67
28 décembre 2011 : solution 98, partie 1
5 janvier 2012 : solution 98, partie 2
12 janvier 2012 : idée reçue 13
19 janvier 2012 : idée reçue 51
27 février 2012 : solution 14

TITRE
Pour un écologisme de la joie : 100 idées reçues et 100 solutions pour préserver l'environnement parce que cela nous rend heureux

GENRE
recueil de chroniques humoristico-didactiques

AVANCEE
moyenne, en progression

TAILLE ACTUELLE
6 000 mots

SYNOPSIS COURT
Il faut lire quelques chroniques pour saisir le ton global. L'idée est de proposer un modèle de vie conciliant le plaisir, la bonne humeur et le respect de l'environnement, à commencer par l'alimentation. Les textes ne sont pas exempts de mauvaise foi et d'ironie, mais ils sont tous mus par une seule règle : on ne traite pas d'écologisme joyeux pour embêter autrui mais par amour de l'humain.
Je me suis beaucoup inspiré des phrases qui fleurissent et que j'ai réellement entendues ou lues pour faire la liste des idées reçues. Les solutions sont plus personnelles, souvent plus légères dans le ton, mais toujours argumentées.

J'aurai été jeune deux fois, non-roman 13

J'ai été adolescent dans les années 80 du vingtième siècle et j'ai tout juste quarante ans en 2012. En un peu plus de trente ans, le monde a tellement changé sur certains points que la mémoire nous joue des tours sur l'avant...
Ce projet propose de comparer cet avant oublié au présent très présent sur un mode délibérément humoristique et excessif.

PAGES QUI EN PARLENT
12 août 2010 : J'aurai été jeune deux fois
22 octobre 2010 : J'aurai été jeune deux fois II
25 octobre 2010
: Nous aurons tous été jeunes deux fois

TITRE
J'aurai été jeune deux fois

GENRE
recueil d'historiettes d'époques différentes comparées

AVANCÉE
moyenne, à réactiver

TAILLE ACTUELLE
non mesurable, fichiers disparates ou manuscrits

SYNOPSIS COURT
Il y a eu un monde avant et après la révolution numérique. Nous n'avons pas changé, mais nos pratiques et les réactions de notre cerveau si, et très profondément. Mon plaisir est de me plonger dans ces choses que je faisais et que je ne fais plus, ou inversement que je fais et que je ne faisais pas.
Or ça, sommes-nous toujours les mêmes ? ;-)

Traité de failed food, non-roman 12

Chers lecteurs fidèles et gastronomes,
Le verbe au vert est à l'origine du lancement de la failed food, une mode culinaire consistant à rater les plats sans vergogne, et à les servir quand même. Plus qu'une mode, c'est un concept ! Il convient de ne pas faire exprès de rater les mets afin de ne pas passer pour un failed-fooder volontaire.

PAGES QUI EN PARLENT
22 avril 2010 : Failed food, le l'a pas levé pantoute
21 mai 2010
: Failed food, les macarons nains de Tante Bedje
06 juin 2010
: Failed food, le brouf au poireau
01 septembre 2010 : Annonce de la quichaton
03 septembre 2010
: La quichaton lorraine, part 1
04 septembre 2010
: La quichaton lorraine, part 2

TITRE
Traité de failed food, la cuisine des nuls pour les forts ou Failed Food, des recettes à rater entre amis !

GENRE
livre de recettes amusantes et vraies

AVANCÉE
moyenne, à réveiller

TAILLE ACTUELLE
non mesurable

SYNOPSIS COURT
Née à cause de l'inénarrable "brouf", la failed food s'est imposée à ma compagne et moi comme notre mode d'expression le plus original dans la pratique culinaire.

Le jardin fantasmagorique, non-roman 11

Chers amis estivaux de l'hémisphère nord (ou hivernaux de l'hémisphère sud), depuis quelques mois environ nous nous extasions devant toutes ces jolies fleurs qui éclosent de ci de là. Soit.
Oui mais voilà, ce sont toujours les mêmes espèces chaque année, et ça devient lassant.
C'est pourquoi je voudrais vous présenter ma collection personnelle d'espèces rares, soigneusement sélectionnées, croisées et exploitées dans mon jardin. J'ai notamment développé le concept de "fleurs intelligentes", chacune ayant son aptitude propre que je m'efforce d'encourager par des manipulations génétiques d'une rare efficacité.
Pour plus de renseignements sur ce jardin extraordinaire et les trésors qu'il recèle, n'hésitez pas à me contacter ici-même sur ce blogue.

PAGES QUI EN PARLENT
30 mars 2010 : Mon jardin extraordinaire, sélection 1
31 mars 2010
: Mon jardin extraordinaire, sélection 2
06 avril 2010
: Mon jardin extraordinaire, sélection 3
26 août 2010 : Mon jardin extraordinaire, sélection 4, le saule tremor

TITRE
Mon jardin fantasmagorique

GENRE
botanique démente

AVANCÉE
moyenne, à réveiller

TAILLE ACTUELLE
non mesurable

SYNOPSIS COURT
La Nature est magnifique est folle. Beaucoup de botanistes ont classé et décrit les espèces, les ont nommées... mais les erreurs sont nombreuses et les lacunes criantes. Dans mon jardin fantasmagorique, des espèces inédites aux pouvoirs étonnants forment un biotope fantasmagorique.

Les livres-objets de vlafont-shaton, non-roman 10

Ma compagne Véronique Lafont élabore depuis quelques années des livres d'artiste cousus, peints, pliés, collés, triturés, noués... à partir de textes libres ou contraints qu'elle me commande.
Nous avons établi la liste des livres-objets qu'elle a réalisés à partir de mes textes. Le nombre est assez élevé, plus de 50 à ce jour (série en cours).
Cette collaboration qui m'enchante fait et fera l'objet de quelques belles expositions, dont une au musée de Noyers-sur-Serein, une autre dans la galerie de la Porte-Peinte toujours dans le magnifique village de Noyers, au festival du lin en Normandie, puis Chartres, Paris et d'autres en 2013...
Nos livres sont en outre de plus en plus sélectionnés pour des collections publiques et privées, notamment en médiathèques et bibliothèques, dans toutes les régions de France et du Monde.

PAGES OFFICIELLES

PAGES QUI EN PARLENT
21 janvier 2011 : 12 créatures de papier
23 avril 2011
: Gardez la couleur, la douleur fardez
11 mai 2011
: Gardez la couleur, la douleur fardez, II
11 octobre 2011
: Des livres faits de fil à Faidherbe
22 octobre 2011
: Les plus beaux livres de le monde
22 mars 2012
: Exposition au musée de Noyers, rencontre avec les artistes
20 avril 2012
: Liste provisoire des livres-objets communs
21 juillet 2012
: Compte rendu de l'exposition au Festival du lin et de l'aiguille
 
TITRE
Livres-objets de Véronique Lafont, textes de Sébastien Haton
 
GENRE
livres d'artiste entièrement façonnés à la main, contenant des textes de différentes factures : prose contrainte, lettres, aïe-cous, sonnets, etc.
 
AVANCÉE
excellente, nombreuses œuvres achevées, exposées et parfois acquises par des collectionneurs publics ou privés
 
TAILLE ACTUELLE
quelques dizaines de mètres ;-)
 
SYNOPSIS COURT
Ma douce me donne des ordres, je les exécute. C'est de l'écriture joyeuse sous contrainte. Voyez par exemple la collection des 14 maisons / 14 couleurs. Notre collaboration de couple repose sur une admiration mutuelle pour nos compétences respectives, condition nécessaire et idéale pour un résultat qui nous plaît.